top of page

D&D : La bourgade de Phandaline

500 ans avant la campagne officiel de Wizard of the Coast™, Phandaline est une riche bourgade que vous pouvez découvrir lors de nos initiations à Donjons & Dragons. C'est également là que débute notre campagne La Demeure du Mal.


En nous plaçant ainsi à l'écart des scénarios officielles, on se permet quelques libertés créatives et on prévoit une extrême liberté à nos joueuses et joueurs afin de faire de cette campagne, votre campagne. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir cette riche bourgade et ses lieux les plus emblématiques.


Les origines de Phandaline


Phandaline était alors un petit village de fermier dépendant de la grande ville de Padhiver. Un beau matin, une famille de nain se présentèrent et débutèrent leurs recherches pour installer une mine dans les montagnes proches. Ils ne tardèrent pas à trouver ce qu'ils cherchaient, une mine empli de richesse qu'il appelèrent La Caverne du Ressac, dût au bruit de retournement des vagues d'une source souterraine heurtant la parois naturelle de la grotte. Mais ce n'était pas tout, outre les richesses de ses souterrains et cette caverne naturelle, l'eau de cette source se révélât être en lien avec le plan élémentaire de l'eau apportant de ce fait une certaine puissance magique. Un conglomérat d'ingénieur Gnome et d'enchanteurs Humains mené par le Mage Mormesk ne tarda pas à voir le jour et à s'installer au milieu des nains pour profiter de ce que la mine avait à offrir.


Phandaline étant le village le plus proche, des commerces ouvrirent, d'une vingtaine d'habitant, on ne tarda pas à en compter 50, puis 100, puis 200, tous profitant des richesses que la mine avait à offrir et le village devenu une humble bourgade ne tarda pas à vouloir s'émancipé de la puissante cité de Padhiver.


Illustration du village de Phandaline

Forcément, ce genre de richesse attire les convoitises et il y a maintenant 20 ans, un Grand Dragon Vert répondant au nom d'Azdraka s'est installé dans le Bois de Padhiver est à commencé à imposer sa tyrannie dans la région voulant récupérer les richesses que Phandaline et la mine du Ressac avaient à offrir.


C'est alors qu'un groupe d'aventurier mené par la guerrière Dame Tanamere Alagondar se présentât pour affronter le dragon et permettre à la région de retrouver son calme. D'après la légende, leur combat aurait durée 5 jours et 5 nuits entre montagnes, forêts et prairie pour s'achever à proximité de la Grande Route menant à la cité de Padhiver.

Dame Tanamere Alagondar

Tanamere Alagondar tomba en donnant le coup fatal. Son compagnon, le rôdeur Aldrith Tresendar dit "Le Faucon Noir", fut le seul à revenir à Phandaline annonçant la nouvelle de la chute du dragon. Pour le remercier, la bourgade lui donna le titre de Prince et lui conféra toute autorité sur les environs.


Après avoir fait construire le Tertre du Dragon en l'honneur de la Dame et de son sacrifice, Aldrith Tresendar fit construire son propre manoir sur une colline surplombant la ville et se mit à gouverner avec la même bienveillance qu'il avait toujours eu du temps où il n'était qu'aventurier.


Phandaline gagna son indépendance sur Padhiver, devenant une rivale commerciale d'importance pour cette ville que l'on surnomme le Joyaux du Nord. Sa richesse et sa puissance continuant d'augmenter grâce à son commerce des riches minerais issus des nombreuses carrières qui ouvrirent par la suite ainsi, et surtout, des nombreuses armes, armures et autres objets magiques fabriqués au sein de la Mine qui prit le nom de Phancreux, à la suite de la famille de nain l'ayant découvert et régnant sur celle-ci.


Aujourd'hui, la bourgade est prospère comptant presque trois mille habitants, puissamment défendu par le Prince Tresendar et ses gens d'armes, les Serres de Phandaline.


Les points d'intérêts


L'Auberge du Bon-Vivant

Principale et plus grande auberge de Phandaline, le Bon-Vivant est l'endroit le plus fréquenté de la ville, que ce soit par les locaux ou les voyageurs. Oscar Bon-vivant tient cette auberge et proposent de nombreux mets succulents et breuvages revigorants. Point de repère en plein centre-ville, on ne peut y échapper, de nombreux aventuriers y trouvent également quêtes diverses et variés. Régulièrement complète, elle accueille également les bardes les plus réputés de la région.

C'est l'endroit idéal pour connaître les dernières rumeurs et s'informer avant de prendre la route.


Le forge de l'homme-de-fer

Anton Hizark tiens la forge et le magasin de l'Homme-de-fer. Véritable référence en matière d'armes et d'armures, il est connu pour être celui qui habille l'élite guerrière de Phandaline, les Serres du Prince. On dit qu'il garderait dans son arrière-boutique quelques invendus qu'il pourrait proposer à des tarifs avantageux.


Le magasin de fourniture générale

La famille Halfeline des Bonne-Fortunes tient ce magasin ainsi que les antennes de Connyberry et Leilon. Commerçant aguerris et redoutable marchands, ils sont réputé pour être extrêmement dur en affaire et gare à ceux qui viendraient à les arnaquer, les Halfelins on le bras long à Phandaline.


La ferme du vieux Eliass

Installé à proximité de la porte de la ville, Eliass s'occupent des chevaux du Prince Tresendar et de ses Serres. Vieux monsieur gentil et bavard, il était déjà là quand le dragon est apparu et connait pratiquement tout le monde en ville. N'hésitez pas à le saluer et lui proposer un coup de main si vous passez par là, il saura vous récompenser.


Le Fort de l'Aigle

Situé un jour et demi de marche de Phandaline, de l'autre côté de la piste menant à la ville de Troisanglier, dans le sud de la forêt de Padhiver, le Fort de l'Aigle est le bastion des Serres du Faucon Noir. Puissante élite guerrière du Prince qui n'hésite pas à les envoyer en mission au delà des frontières de la riche bourgade.


Le Patron

Dans toute riche cité, même avec un gouvernement qui prend à coeur les intérêts des habitants, il y a toujours une part d'obscurité. À Phandaline, celle-ci est incarné par l'homme que l'on appelle "Le Patron". Un mal nécessaire d'après certains, une épine dans les bottes du Prince pour d'autres. On ne sait pas véritablement quand est-ce qu'il s'est installé et qu'il a commencé à faire tourner "ses affaires", mais d'aucuns dissent qu'il a des yeux et des oreilles partout et un réseau présent sur toute la région.


Votre aventure avec Quid Facis


Notre initiation à Donjons & Dragons débute donc dans cet atmosphère et propose de réaliser une petite quête des Serres au nom du Prince afin de vous familiarisé avec les règles et l'univers de D&D.


À la suite de celle-ci, avec notre campagne Champion.ne La Demeure du Mal, vous débuterez une session 0 de création de personnage à Phandaline avant de vous aventurez sur cette région du nord de la Côte des Épées. Une aventure fait-maison et entièrement modulable afin de prendre en compte ce que vous souhaitez jouer dans D&D et les apports de l'historique de votre personnage afin d'en faire une campagne véritablement unique à votre groupe.


Au therme de cette première année avec nous, votre personnage devrait avoisiner le niveau 8 et avoir marquer de son emprunte le nord de la Côte des Épées.





Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page